Quelques idées pour une glace fait maison savoureuse

Pour les inconditionnels de la crème glacée, voici quelques conseils pour la faire chez vous.

Choix des ingrédients : clé d’une glace réussie

En général, les ingrédients doivent être frais et de préférence naturels. Et sinon vous n’avez pas besoin de grand-chose pour faire de la bonne glace.

  • Liquide : La base d’une glace est toujours un liquide. Cela peut être du lait ou de la crème ou quelque chose de plus fort, comme de la crème fraîche, de la crème sure ou du kéfir. Étant donné que le lait ou la crème contiennent des matières grasses, ils sont des vecteurs de saveur optimaux et permettent de dissoudre de nombreux arômes (vanille, cannelle, café, menthol, etc.) dans la glace. Il est ainsi possible d’opter pour des produits laitiers gras au lieu de produits semi-gras. Ça confère à la glace une saveur particulière. Par contre, si vous préférez préparer votre glace végétalienne sans lait et sans crème, vous pouvez utiliser des amandes ou du lait de soja au lieu du lait de vache. La crème peut être préparée avec du fromage cottage et du yaourt ou à base de soja.
  • Sucre : Le sucre a deux fonctions. Premièrement, cela affecte grandement la consistance de la crème glacée. Pour qu’elle soit crémeuse, vous ne devez donc prendre que du sucre très fin ou dissoudre à l’avance le sucre granulé ménager normal dans du liquide. D’autre part, le sucre sert naturellement d’édulcorant et donc d’agent aromatisant. Au lieu du sucre traditionnel, vous pouvez le remplacer par du miel, du caramel ou du sirop.
  • Œufs : les œufs sont des émulsifiants et établissent un lien entre l’eau et la graisse. Lors de la préparation de la crème glacée, ils assurent la décomposition des particules grasses du lait et donc une consistance particulièrement crémeuse. Lors de la décongélation, l’eau et les matières grasses se dissocient moins rapidement, de sorte que la glace ait toujours le même goût qu’à l’état fondu. Pour les variantes de crème glacée végétaliennes, par exemple, la gomme de caroube est recommandée où 1 œuf peut être facilement remplacé par 1 cuillère à café de farine. Celle-ci se dissout dans la glace, et par conséquent ne vous inquiétez donc pas des grumeaux de farine qui se formées dedans.
  • Fruits : Pour un goût particulier, vous pouvez ajouter des fruits ou des noix à votre glace. Idéalement, vous devriez bien sûr prendre des fruits frais de saison, mais vous pouvez également utiliser des fruits congelés ou en conserve. Cependant, comme ces derniers sont généralement déjà sucrés, vous devez réduire la quantité de sucre indiquée dans la recette. Sinon, votre crème glacée n’aura au final qu’un goût sucré et non plus fruité.
  • Épices : Selon que vous voulez expérimenter le goût ou non, vous pouvez vous dépenser à votre guise avec les épices. Avec les classiques comme la vanille, le cacao, la cannelle ou le café, laissez libre court à votre créativité pour incorporer du piment, l’eucalyptus, le poivre, la lavande, l’anis, le gingembre, la sauge ou le houblon. Et si vous êtes vraiment courageux, vous éviterez tout élément sucré. L’essentiel c’est de créer des recettes originales et inédites qui vous plaisent.
Tiramisu ou glace aux framboises et aux Oreo, que choisir ?
Comment faire un glaçage pour un gâteau glacé ?